Des parlementaires canadiens adressent une lettre ouverte demandant à l’Iran de mettre fin à la persécution des bahá’ís

Des parlementaires canadiens adressent une lettre ouverte demandant à l’Iran de mettre fin à la persécution des bahá’ís

Vingt-et-un parlementaires canadiens des cinq partis politiques, de la Chambre des communes et du Sénat, ont signé une lettre ouverte appelant l’Iran à mettre fin à la persécution des bahá’ís.

La lettre a été publiée dans le Hill Times, un journal qui s’adresse aux dirigeants politiques, aux fonctionnaires et aux autres personnes travaillant sur la politique publique dans la capitale nationale.

Elle déclare : « Sous le couvert de la pandémie de coronavirus, les autorités iraniennes ont pris pour cible des douzaines de bahá’ís pour les persécuter, ont menacé de “déraciner” la communauté, ont instauré de nouvelles peines de prison et ont prolongé une campagne médiatique de haine. Cette persécution ciblée doit cesser ».

Le bureau des Nations Unies de la Communauté internationale bahá’íe a rapporté qu’au moins 71 bahá’ís ont été pris pour cible ces dernières semaines — ce qui fait partie d’une nouvelle vague de persécution religieuse des bahá’ís. À Shiraz, 40 bahá’ís ont été convoqués au tribunal, et un a été condamné à 13 ans de prison. La motivation de ces actions a été révélée par la menace d’un fonctionnaire du tribunal de « déraciner » les bahá’ís dans cette ville.

Dans leur lettre ouverte, les parlementaires attirent également l’attention sur la « propagande anti-bahá’íe de plus en plus répandue dans les médias » et sur les risques pour la sécurité des prisonniers de conscience bahá’ís détenus dans des conditions insalubres en pleine pandémie de coronavirus.

« En tant que Canadiens et membres d’une communauté mondiale, nous souffrons de voir nos frères et sœurs languir dans les prisons, confrontés à des accusations falsifiées, sans aucun recours juridique », écrivent-ils.

La lettre se termine en appelant les autorités iraniennes à ordonner « la libération de tous les prisonniers de conscience, ainsi que la fin des manœuvres d’intimidation et de répression en cours à l’encontre de la communauté bahá’íe ».

Une liste complète des signataires est fournie ci-dessous. Elle comprend les parlementaires qui président le Comité permanent des affaires étrangères et du développement international, le Comité permanent du commerce international et le Comité permanent de la santé.

Téléchargez la lettre complète ici: anglais, français, persan.

NOTE : Article mis à jour le 29 juin 2020 avec l'ajout du député Ali Ehsassi comme signataire

Signataires de la lettre ouverte :

 Ziad Aboultaif

Député, Edmonton Manning, Alberta

Ministre du Cabinet fantôme, Gouvernement numérique

 James Bezan

Député, Selkirk – Interlake – Eastman, Manitoba

Ministre du Cabinet fantôme, Défense nationale

Vice-Président, Comité permanent de la défense nationale (NDDN)

 Kelly Block

Députée, Carlton Trail – Eagle Creek, Saskatchewan

Ministre du Cabinet fantôme, Services publics et Approvisionnement

Coprésidente, parlementaires canadiens pour la liberté de religion ou de conviction (CANFoRB)

 Alexis Brunelle-Duceppe

Député, Lac-Saint-Jean, Québec

Porte-parole en matière de Coopération internationale, de Francophonie internationale et de Défense nationale

Vice-président, Sous-comité des droits internationaux de la personne (SDIR)

 Kerry Diotte

Député, Edmonton Griesbach, Alberta

Membre, Comité permanent des affaires étrangères et du développement international (FAAE)

Ali Ehsassi

Député, Willowdale, Ontario

Secrétaire parlementaire du ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie

 L’honorable Dr Hedy Fry, P.C.

Députée, Vancouver Centre, Colombie-Britannique

Membre, Comité permanent des affaires étrangères et du développement international (FAAE)

 Garnett Genuis

Député, Sherwood Park – Fort Saskatchewan, Alberta

Ministre du Cabinet fantôme, Multiculturalisme et Relations sino-canadiennes

Membre, Sous-comité des droits internationaux de la personne (SDIR)

 Matthew Green

Député, Hamilton Centre, Ontario

 Anthony Housefather

Député, Mont-Royal, Québec

Secrétaire parlementaire de la ministre du Travail

 L’honorable Mobina S. B. Jaffer, Q.C.

Sénatrice pour la Colombie-Britannique

 Michael Levitt

Député, York Centre, Ontario

Président, Comité permanent des affaires étrangères et du développement international (FAAE)

 Elizabeth May

Députée, Saanich – Gulf Islands, Colombie-Britannique

Leader parlementaire, Parti vert

 Ron McKinnon

Député, Coquitlam – Port Coquitlam, Colombie-Britannique

Président, Comité permanent de la santé (HESA)

 L’honorable Marilou McPhedran, C.M.

Sénatrice pour le Manitoba

 L’honorable Kim Pate, C.M.

Sénatrice pour l’Ontario

 Scott Reid

Député, Lanark – Frontenac – Kingston, Ontario

 L’honorable Judy A. Sgro, P.C.

Députée, Humber River – Black Creek, Ontario

Présidente, Comité permanent du commerce international (CIIT)

 Francesco Sorbara

Député, Vaughan – Woodbridge, Ontario

Secrétaire parlementaire de la ministre du Revenu national

 David Sweet

Député, Flamborough – Glanbrook, Ontario

Ministre du Cabinet Fantôme, droits internationaux de la personne et liberté de religion

Vice-président, Sous-comité des droits internationaux de la personne (SDIR)

 Cathay Wagantall

Députée, Yorkton – Melville, Saskatchewan

Ministre adjoint du Cabinet fantôme, anciens combattants