La fête de Ridván est célébrée à l’Assemblée législative provinciale de l’Ontario

La fête de Ridván est célébrée à l’Assemblée législative provinciale de l’Ontario

A l’occasion du neuvième jour de la Ridván, l’Assemblée spirituelle nationale des bahá’ís du Canada et environ 120 invités spéciaux ont été reçus à une réception donnée à Queen’s Park, l’Assemblée législative de l’Ontario.

Cet événement historique a eu lieu dans le décor élégant d’une des principales salles de comité du Parlement provincial. Cet édifice contribue de manière importante à définir le centre de Toronto, la capitale de la province canadienne la plus peuplée. Quatre ministres, le président de l’Assemblée législative et une douzaine de députés provinciaux ont participé à la réception qui célébrait la fête de Ridván. Au cours du programme, le président de l’Assemblée législative et un représentant de chacun des trois partis politiques provinciaux, soit le Parti libéral, le Parti conservateur et le Nouveau Parti démocratique, ont pris la parole. La secrétaire-générale de la Communauté bahá’íe du Canada, Mme Karen McKye, a prononcé une allocution et a présenté quelques livres bahá’ís au président de l’Assemblée législative. Mme Susanne Tamas, directrice du Bureau des relations gouvernementales de la Communauté bahá’íe du Canada a présidé au programme.

M. Reza Moridi, député provincial pour la circonscription de Richmond-Hill a eu l’idée de cette réception et a agi pour que des invitations soient envoyées à l’Assemblée spirituelle nationale et à plus de cent invités bahá’ís.

M. Steve Peters, président de l’Assemblée législative, M. Norm Miller, représentant du Parti conservateur, M. Michael Prue, représentant du Nouveau Parti démocratique et M. Moridi ont chacun parlé de l’importance de la fête de Ridván et de l’importance de la Communauté bahá’íe dans la vie du Canada et de Toronto. L’allocution de M. Moridi a donné le ton au programme. Il a parlé directement et avec exactitude de Bahá’u’lláh, de sa mission et de ses enseignements, en fournissant des détails historiques, et il a conclu en disant qu’il n’était pas bahá’í mais qu’il ne pouvait s’empêcher de sentir en son cœur l’importance de Bahá’u’lláh et de ses enseignements. Les autres représentants lui ont fait écho dans des remarques positives, mentionnant de manière émouvante les persécutions des bahá’ís en Iran.

Après la réception, les invités bahá’ís ont été accueillis à l’Assemblée législative où ils ont été présentés officiellement durant la séance. Les huit membres de l’Assemblée spirituelle nationale qui étaient présents ont été invités à s’asseoir dans une aire désignée de l’Assemblée législative. M. Moridi a fait une déclaration, consignée officiellement au Journal des débats, dans laquelle il a encore une fois expliqué avec grande dignité, et de manière directe et exacte, l’importance de Bahá’u’lláh, de sa communauté et de ses enseignements.

Voici une traduction de courtoisie du texte de l’allocution de M. Moridi :

L’Assemblée législative de l’OntarioLa Fête de RidvánDéclaration du députéReza MoridiRichmond HillQueen’s Park

Le 29 avril 2010

Monsieur le président,

Allah-u-Abha.

Aujourd’hui est le neuvième jour de la Ridván, une fête de douze jours observée partout dans le monde par les bahá’ís. Elle marque la déclaration du prophète fondateur de la foi bahá’íe en 1863. Sa Sainteté Bahá’u’lláh a annoncé qu’il était le plus récent messager divin dans une série de messagers qui sont apparus au cours de l’histoire de l’humanité. Son message est essentiellement un message d’unité. Il a enseigné l’unicité de Dieu, de la famille humaine et de la religion.

Pour les bahá’ís, ces douze jours constituent un printemps spirituel, une période de réjouissance. Ils marquent également le début d’un nouvel exercice administratif bahá’í. À l’occasion du premier jour de la Ridván, les bahá’ís élisent leurs assemblées spirituelles locales, des corps consultatifs qui servent leurs communautés. Chaque année, au cours de la fête de Ridván, les délégués bahá’ís de 184 pays se réunissent à un congrès national où ils élisent leur assemblée spirituelle nationale. Le 30 avril, les délégués canadiens se réuniront à Toronto pour élire leur Assemblée spirituelle nationale et consulter avec elle.

Partout dans le monde, les enseignements de Sa Sainteté Bahá’u’lláh ont attiré plus de cinq millions d’adhérents, vivant dans plus de 100 000 localités et issus de presque tous les pays, groupes ethniques, cultures et milieux culturels, professionnels, sociaux et économiques. Il y a 12 000 bahá’ís en Ontario.

Monsieur le président,

La communauté bahá’íe du Canada tenait aujourd’hui une réception à Queen’s Park pour célébrer la Ridván. Je vous invite à vous joindre à moi pour leur souhaiter nos meilleurs vœux pour une joyeuse fête de Ridván.

Merci!