Le Conseil multiconfessionnel du Manitoba invite les dirigeants locaux à s’informer sur la foi bahá’íe

Le Conseil multiconfessionnel du Manitoba invite les dirigeants locaux à s’informer sur la foi bahá’íe

Les membres du Conseil multiconfessionnel du Manitoba, basé à Winnipeg, ont réfléchi à la manière dont ils peuvent relever les défis posés par la polarisation et la division croissantes. L’une des initiatives qu’ils ont lancées a consisté à réunir différents groupes confessionnels pour qu’ils se connaissent mieux et qu’ils apprennent les uns des autres. Ils ont choisi de visiter trois groupes confessionnels chaque année pour en apprendre davantage sur leur histoire, leurs coutumes, leurs principes, etc. La communauté bahá’íe de Winnipeg a accueilli le premier rassemblement de 2020.

L’activité dont le thème était « Explorer la foi dans notre ville : la foi bahá’íe » a eu lieu au Centre bahá’í de Winnipeg le 22 janvier 2020 et une soixantaine de personnes invitées par des membres du Conseil et d’autres réseaux de la ville de Winnipeg y ont participé.

Le programme était centré sur une présentation de l’histoire de la foi bahá’íe, de ses principes et croyances de base, et des efforts de la communauté pour contribuer de manière constructive au progrès de la ville de Winnipeg.

Payam Towfigh, vice-président du Conseil, et représentant de la communauté bahá’íe locale, a déclaré au journal Winnipeg Free Press : « C’est une bonne occasion pour nous non seulement d’échanger sur notre foi, mais aussi de créer de nouveaux liens avec des gens de la ville ». Il a ajouté : « Ce sera formidable d’entrer en contact avec des personnes d’autres confessions pour voir ce que nous pouvons apprendre les uns des autres, et comment nous pouvons collaborer pour servir la collectivité. »

Le Conseil multiconfessionnel du Manitoba, qui représente quelque 13 collectivités confessionnelles, a pour mission de « promouvoir le dialogue et la compréhension multiconfessionnels, tout en collaborant pour servir la collectivité dans son ensemble », et l’énoncé de sa vision est « Des personnes de diverses confessions travaillant ensemble pour construire une société juste et soucieuse du bien-être de tous ».

Un certain nombre de membres du Conseil et d’amis de leur réseau ont assisté à un autre événement organisé par le Musée canadien pour les droits de la personne en avril 2019, rassemblant 200 personnes qui ont discuté de l’Institut bahá’í d’enseignement supérieur.

Des représentants catholiques, juifs, sikhs, musulmans, chrétiens et bahá’ís sont parmi ceux qui ont formé le Conseil, qui est actif depuis plusieurs années, et qui réfléchit à divers aspects de la vie de sa ville et de sa province.