Un ancien membre de la Maison universelle de justice fera une allocution à la conférence de l’AÉB

Un ancien membre de la Maison universelle de justice fera une allocution à la conférence de l’AÉB

Un programme intéressant et des invités de marque, voilà à quoi les participants à la conférence de cette année de l’Association d’études bahá’íes auront droit. La conférence cherchera à faire ressortir les moyens par lesquels les travaux d’érudition bahá’íe peuvent créer un consensus dans le discours sur la nature humaine. Selon Parvin Rowhani, coordinatrice de la conférence, « Cette année, comparé aux années antérieures, le nombre d’inscription est plus élevé. »

Le thème de la conférence qui se tiendra du 12 au 15 août, à Vancouver en Colombie-Britannique, sera Repenser notre conception de la nature humaine. Une table ronde représentant divers domaines d’étude servira à faire une corrélation entre, d’une part, les écrits bahá’ís et l’expérience acquise au sein de la communauté bahá’íe et, d’autre part, les concepts courants sur la nature humaine.

La conférence accueillera spécialement l’ancien membre de la Maison universelle de justice, M. Hooper Dunbar dont la présentation sera intitulée La dualité de la nature humaine [traduction]. M. Dunbar qui est originaire de Los Angeles a été nommé au Centre mondial d’enseignement en 1973 et élu à la Maison universelle de justice en 1988.

Il a travaillé comme acteur au théâtre, au cinéma et à la télévision, comme artiste peintre, exposant ses œuvres en Europe et ailleurs, et il est l’auteur de plusieurs ouvrages, dont un guide d’étude sur le Livre de la certitude, un des principaux ouvrages de Bahá’u’lláh, et Forces of Our Time : The Dynamics of Light and Darkness. Avant de servir au Centre mondial bahá’í, en Israël, il a vécu en Amérique centrale pendant quinze ans, où il a servi comme membre de l’Assemblée spirituelle nationale du Nicaragua, puis comme membre du Corps auxiliaire et finalement comme membre du Corps continental des conseillers pour les Amériques.

Une table ronde intitulée Beaucoup de mains généreuses [traduction] rassemblera des dirigeants des Premières nations et des chercheurs qui parleront des moyens à prendre pour effectuer une réconciliation sociale, culturelle et spirituelle et ce que les individus, les collectivités et les groupes confessionnels peuvent faire. Le Prof. Payam Akhavan, qui enseigne la loi internationale à l’Université McGill, fera une allocution sur les bahá’ís et l’ère de maturité de l’Iran. Alison Milston, membre du Corps continental des conseillers pour les Amériques, prendra la parole le dimanche matin. La conférence commémorative Balyuzi, cette année intitulée Destinée et liberté dans les Écrits bahá’ís, sera donnée par M. Julio Savi, membre de l’Assemblée spirituelle nationale d’Italie. Le programme de quatre jours comporte un certain nombre de présentations artistiques et il y aura aussi des expressions musicales spontanées le soir et après les diverses séances. Enfin, le programme comportera des séances en persan et d’autres séances s’adressant aux enfants et aux préadolescents.

Pour obtenir d’autres renseignements sur l’hébergement et l’inscription veuillez consulter le site Web à l’adresse http://www.bahai-studies.ca/.